Les Démons de Jean-Claude

Journal d'un corps

Je ne me souviens plus vraiment du visage de papa. Mais de sa voix, oui. Oh ! Oui ! Je me rappelle tout ce qu'il m'a dit. Sa voix était un souffle. Il murmurait très près de mon oreille. Quelquefois je me demande si je m'en souviens vraiment ou si papa murmure encore en moi.

Daniel Pennac Larcenet

d'autres vies que la mienne...

"...une des choses qu'il avait aimé chez Juliette, c'est qu'elle n'était pas la femme avec qui il aurait du être normalement. Elle l'avait bousculé, sorti de son sillon. Elle était la différence, l'inattendue, le miracle, ce qui n'arrive qu'une fois dans une vie et encore, si on a beaucoup de chance.

Emmanuel Carrère

Madame Bâ

"Ce rien de plus avait suffit pour déclencher en moi une manière de folie. Des phrases me tournaient et retournaient dans la tête, semblables aux animaux peinturlurés d'un manège : qu'est-ce qu'une femme? Comment savoir? Une chose est sûre, je l'ai trouvée. Ma première. Mon interminable. Mon unité. Mon voyage abouti..."

Erik Orsenna

pour approfondir...

Bastounet

Lire la suite

c'po moi qui'l dit...

"Sandra est la même femme, libre, généreuse, vive, intelligente, passionnée. D'une extrême sensibilité aux autres."

venus

je vous aime tous!

Tch'o...

Bientôt...

hOme

Le sort (et quelques fonctionnaires plus soucieux de leur tranquillité que de calmer mon impatience) en a donc décidé : je commencerai ma nouvelle vie le 1er mars.

Vivement!...

les cons, le retour...

"Je pense que le jour ou on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner."... je connais d'aucun téléphoniste fournisseur d'accès se prenant pour des vidéastes qui semble posséder quelques satellites...
gabin

Lire la suite

Euh...nologie...

Alors bon, y a une faute et c'est incomplet, mais ça prouve bien que je suis dans le vrai...

Lire la suite

L'Échiquier du mal

- Vous avez connu la tristesse...
- Nous avons tous connu la tristesse.
- Mais il y a certaines personnes auxquelles elle n'a rien appris...

Lire la suite

ma Superbe...

Cyrano
J’ai tellement pris pour clarté ta chevelure
Que, comme lorsqu’on a trop fixé le soleil,
On voit sur toute chose ensuite un rond vermeil,
Sur tout, quand j’ai quitté les feux dont tu m’inondes,
Mon regard ébloui pose des taches blondes!

Est-ce que vous en avez?

Est-ce que vous en avez, des doutes des idées des rêves des douceurs éveillés?

Lire la suite

Croisade

"...le hasard voulut qu'à cet instant leurs doigts se touchent. Et il n'en faut pas plus pour que vibre le monde..."

frôlement

un foie, deux reins, trois raisons...

Mais qu'est-ce qui peut bien me pousser à publier un nouveau billet aussi rapidement?
Alors, pour commencer l'envie irrépressible que la nouvelle catégorie annoncée dans le précédent billet apparaisse (bah oui, Monsieur Dotclear n'affiche pas les catégories sans billet...), ensuite le besoin incompressible d'attirer votre œil sur une autre nouveauté (si, si, vous l'avez vu, c't'obligé!), et enfin...
de boire Contrex...

Lire la suite

Carnet de J. Hall

L'idée vient de me traverser l'esprit donc je vous la livre telle quelle :
et si je vous faisais, de temps en temps, pour détendre l'atmosphère, profiter des perles de mon petit carnet?...
Non, non, ne criez pas si fort, si je vous le propose c'est que je vais le faire. En même temps vous vous enthousiasmez d'un coup mais vous ne savez même pas de quoi il s'agit. Je note qu'une fois de plus vous manquez de jugeote...

Lire la suite

Double Danger...

Les hautes zautorités ayant été informées récemment, je viens par ici alerter les retardataires, les rêveurs, les insouciants, les ceusses qu'écoutent pas quand j'leur cause, les passants qui passent et les olibrius de tout poils qui s'intéressent ne serait-ce qu'un minimum à mes aventures personnelles et néanmoins palpitantes et, soyons fous, à tous les autres aussi, la maison ne reculant devant aucun sacrifice...(y avait longtemps... :p) Iggy

Lire la suite

Les cons ça osent tout...

c'est même à ça qu'on les reconnait...

Lire la suite

Les cons!

Convaincu mais confus, contrit et content à la fois, confit un peu aussi, contrarié surtout... Encore aujourd'hui le contrecoup, le contrechoc, devrais-je dire, de cette considérable constatation me consterne. Comment n'y avais-je pas songer plus tôt?

Lire la suite

Fidèle à lui-même...

- J'ai un problème avec mon chien; voyez-vous, il ne s'entend pas du tout avec un petit garçon, assez mal élevé du reste, et voyez-vous nous sommes six dans le compartiment. Pourriez-vous intervenir?
- Bien sûr. Vous avez un panier et sa carte de vaccination? Vous avez payez son supplément couchette? Et son billet? Je suppose qu'il a une assurance "Trains internationaux".
- C'est-à-dire... Je crois que je vais me débrouiller avec le petit."


Tonino Benaquista
La maldonne des sleeplings

La Crise

Elle est partout on vous dit!
Jusque dans la blogosphère, oui monsieur! jusqu'au plus profond de vos sentiments, oui madame!
Mais alors, vous exclamez-vous, pétris de terreur incontrôlée, nous serions proches de la fin d'un monde, si ce n'est de la fin du Monde?...
la Crise
Ne nous emballons-pas, prenez exemple sur le nabot, rien n'est grave, tout au plus allons nous assister à la fermeture de ce blog...

Lire la suite

- page 1 de 4